Home Economie Afrique Scandale financier au Parlement panafricain > Nkodo Dang innocenté : “C’est le...

Scandale financier au Parlement panafricain > Nkodo Dang innocenté : “C’est le secrétaire général qui a détourné de l’argent”

Face à la presse le 8 novembre 2019 à Yaoundé, le camerounais Roger Nkodo Dang a tenu à revenir sur les faits qui lui sont reprochés. Le président du Parlement panafricain avait, en effet, été accusé d’être au cœur d’un scandale financier qui a éclaté en juillet 2018, au sein de l’instance qu’il dirige depuis mai 2015.

275
0
Roger Nkodo Ndang, Président du parlement panafricain
Partager

Roger Nkodo Dang tente de laver son honneur. Le président du Parlement panafricain est revenu sur l’accusation dont il a fait l’objet concernant un détournement financier au sein de ladite institution. Devant les médias, il a clarifié la situation sans toutefois évoquer le montant détourné. «L’audit international commandé par les Chefs d’Etat de l’Union Africaine a révélé que c’est le secrétaire général qui a détourné de l’argent».

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Yusupha Jobe coupable ?

Le secrétaire général en question est le gambien Yusupha Jobe. Des sources du Parlement panafricain révèlent qu’il a récemment été limogé. Toujours selon des sources issues de ce Parlement, Yusupha Jobe a été reconnu coupable de fraude, détournement de fonds, fausse certification, transport illicite de l’argent de l’Union Africaine, négligence et refus d’exécuter les instructions. Outre son licenciement, il devra verser à l’instance la somme de plus de 100 millions de Fcfa.

Roger Nkodo Dang accuse…

L’accusation de malversations financières à l’encontre de Nkodo Dang serait un complot en rapport avec sa réélection en mai 2018 à la tête de l’institution. Nkodo Dang se dit convaincu qu’il s’agissait d’un complot des pays d’Afrique australe qui ne supportaient pas la défaite de leur ressortissant qui venait de perdre l’élection face au camerounais.

Petit rappel des faits

Roger Nkodo Dang avait été accusé de ne pas avoir présenté les comptes de l’exercice 2017 aux membres de l’instance. Lors du 31ème Sommet à Nouakchott en juillet 2018, les dirigeants africains commandent un audit international. C’est au cours de la session du mois d’octobre 2019 que le camerounais a été innocenté et le secrétaire général du Parlement panafricain révoqué.


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Contenu protégé !!