Le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Partager

C’est une page qui se tourne pour le football national congolais : Florent Ibenge n’est plus le sélectionneur des Léopards. C’est lui-même qui a annoncé son départ. L’homme était arrivé en 2014 pour prendre la succession du Français Claude Le Roy.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

« Je souhaite bon vent à mon successeur »

« Merci à mes collaborateurs de l’AS Vita club qui m’ont permis d’arriver en équipe nationale. C’est grâce à mes résultats avec l’AS Vita que je suis arrivé au poste de sélectionneur. Merci à tous les collaborateurs de la sélection et aux joueurs. Je souhaite bon vent à mon successeur. Je lui souhaite le meilleur et j’espère qu’il pourra emmener l’équipe nationale plus loin que moi. J’ai fait cinq années et beaucoup de gens savaient que c’était ma dernière CAN »,  a déclaré Florent Ibenge après une rencontre avec le président de la Fédération congolaise de football association, Constant Omari.

« Mais je reste toujours à la disposition de l’équipe, a-t-il ajouté. Car le président [de la Fecofa] m’a aussi proposé d’autres postes, on va regarder ça tranquillement. Le plus important est que la RDC gagne et restera dans mon cœur. »

Troisième de la CAN 2015

Durant le temps passé au sein des Léopards, Ibenge a surtout vécu une demi-finale lors de la CAN 2015 en Guinée équatoriale. L’équipe montera ensuite sur la troisième marche du podium. Il remportera aussi le CHAN 2016.

Ensuite, les résultats iront en déclinant. En 2017, la RDC est éliminée de la CAN au Gabon au stade des quarts de finale. L’échec le plus retentissant restera certainement cette non-qualification pour le Mondial 2018 en Russie. Les Léopards font match nul 2-2 contre la Tunisie, chez elle, alors que le score était de 2-0, 15 minutes avant le coup de sifflet final.

La RDC est aussi sortie en huitièmes de finale lors de la dernière CAN en Égypte, battue par Madagascar. « C’est fort possible que cela soit mon dernier match avec les Léopards, avait alors indiqué Florent Ibenge juste après cette défaite. On attend de parler avec le président. »

On retiendra que Florent Ibenge a incarné comme personne l’image du sélectionneur local investi à 100% dans sa mission. Il le faisait avec cœur et dévouement.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here