Iphone X-54
Partager
  • 6
    Partages

Au début des années 2000, lorsque Apple décide de fabriquer un smartphone, une question se pose : quelle interface choisir ? A l’époque, les Blackberry et autre Nokia sont équipés de claviers à touches, mais pas question pour Apple de ne pas se démarquer avec un système « révolutionnaire ».

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Tony Fadell, l’inventeur de l’iPod, suggère d’équiper le futur smartphone d’une molette tactile similaire à celle du célèbre baladeur. Dans le même temps, Apple travaille en secret sur un projet de tablette électronique avec écran tactile (tada ! il s’agit évidemment de l’iPad qui sortira en 2010), dont s’occupe l’ingénieur Scott Forstall. Steve Jobs décide alors de faire plancher ses ingénieurs sur les deux projets en parallèle et de les mettre en concurrence en interne. Que le meilleur gagne !

L’iPhone a failli avoir une molette au lieu d’un écran tactile© 01net.com L’iPhone a failli avoir une molette au lieu d’un écran tactile

La molette jugée peu pratique pour téléphoner

La molette s’avère un système élégant pour explorer un répertoire de contacts, comme une liste de chansons, mais n’est vraiment pas pratique pour saisir un numéro de téléphone. Pas grave, assure l’équipe de Fadell, selon qui les gens appellent toujours les mêmes numéros. Mais malgré ses efforts intenses pour imposer sa molette, la mayonnaise ne prend pas. Certains ingénieurs proposent alors d’ajouter un clavier à touches, comme sur le BlackBerry. Horreur, malheur ! Steve Jobs ne veut pas en entendre parler.

C’est donc, finalement, le concept d’écran tactile multi-point qui s’impose. Cette décision marque un changement de paradigme historique dans l’univers technologique qui influencera ensuite toute l’histoire des smartphones : l’interface physique est abandonnée au profit d’une interface virtuelle, jugée plus fluide et plus flexible.


Partager
  • 6
    Partages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here