© Reuters
Partager

Kylian Mbappé devient coutumier du fait. Expulsé début septembre après une mauvaise réaction suite à une vilaine faute de Teji Savanier, le champion du monde français est retombé dans ses travers, samedi, dans les ultimes instants de la finale de Coupe de France face au Stade Rennais. Sans doute frustré par la tournure de la rencontre et sa propre prestation, avec plusieurs grosses opportunités manquées, l’ancien Monégasque a dégoupillé, commettant un véritable attentat sur le genou de Damien Da Silva, bien heureux de pouvoir se relever sans dommage.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Logiquement expulsé, l’attaquant Parisien risque une très lourde suspension et peut dire au revoir à ses rêves de Soulier d’or ou de records de buts en Ligue 1. Et à en croire Denis Bouanga, le milieu de terrain du Nîmes Olympique, cette réaction illustre un changement de comportement observé depuis le début de saison. “Ce n’est plus le même qu’à Monaco. Tout le monde le protège maintenant, on l’a vu contre nous lors de la confrontation qu’il a eu avec Savanier. Il prend beaucoup de rouges alors que ce n’était pas dans son habitude. Quand on le compare à Monaco et à Paris, ce n’est plus du tout le même joueur et le même comportement”, a ainsi affirmé l’international gabonais sur le plateau de l’émission Le Vestiaire sur Rmc Sport.

Et pour l’ancien Lorientais, Neymar ne serait pas étranger à ce changement de comportement. “Il reproduit les gestes de son coéquipier Neymar, c’est cela qui énerve aussi beaucoup de joueurs”, a renchéri le Gardois. Une critique récurrente depuis plusieurs semaines. Son geste d’humeur à l’égard de Blaise Matuidi lors du match face à la Moldavie après une opportunité manquée ou sa simulation quelques jours plus tôt lors du choc contre l’Olympique de Marseille lui avaient en effet déjà valu de nombreuses remarques du même acabit.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here