© AFP Les honneurs militaires ont été rendus ce lundi à Jacques Chirac, dans la cour d'honneur des Invalides.
Partager

Les honneurs militaires ont été rendus à Jacques Chirac, en présence de l’actuel président de la République, ce lundi matin. Dans la cour de l’Hôtel des Invalides, là même où quelque 7000 personnes sont venues se recueillir dimanche devant le cercueil de l’ancien président, Emmanuel Macron, le visage grave, a passé en revue les troupes.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Il a observé une minute de silence devant le cercueil drapé de bleu blanc rouge, puis s’est incliné devant la dépouille de Jacques Chirac, sur fond d’hymne national, avant que ne retentisse la Marche funèbre de Chopin. Dès 10 heures, 300 militaires, dont la garde républicaine, s’étaient mis en place, dans le silence. La ministre des Armées Florence Parly et la secrétaire d’État Geneviève Darrieussecq étaient présentes. Tous les corps militaires étaient représentés pour ces honneurs funèbres, comme il est de tradition.

Service solennel

Jacques Chirac s’est distingué en 1996 lorsque, à peine élu, il a repris les essais nucléaires à Mururoa, avant leur arrêt définitif en janvier 1996. La même année, il a mis un terme au service militaire. Avant ces honneurs militaires, une cérémonie privée a eu lieu en la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides, en présence d’environ 200 personnes, dont son épouse Bernadette.

Le convoi funéraire, encadré par une grande escorte, va rejoindre l’église Saint-Sulpice où un service solennel est prévu à midi par Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris, en présence d’Emmanuel Macron, de presque toute la classe politique française et de nombreux dignitaires étrangers. Ce lundi est jour de deuil national.


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here