Partager

L’opposant Maurice Kamto est en tournée internationale à 10 jours des élections municipales et législatives. Devant une foule immense à la Place de la République à Paris, il expose les motifs du boycott. Regardez la vidéo…

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Le meeting tant annoncé par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) a finalement eu lieu ce samedi à Paris, la capitale française. Alors que l’on évoquait un report voire une annulation, le rassemblement s’est donc bien déroulé à Paris devant des partisans de la diaspora.
L’occasion pour le dauphin de Paul Biya à la présidentielle d’octobre 2018 de remercier les autorités françaises qui ont autorisé la tenue de la manifestation ce, après avoir entonné l’hymne national. « Je voudrais adresser mes plus chaleureux remerciements, d’abord aux autorités de ce pays, la France, qui nous permet de nous réunir ici, d’organiser une manifestation que nous ne pouvons pas organiser chez nous au Cameroun », a-t-il déclaré.
Effectuant une rentrée très remarquée à la clôture de son meeting, l’opposant Maurice Kamto a prononcé un discours d’une cinquantaine de minutes.

Sorti de prison début octobre 2019, l’opposant n’a pas encore pu tenir un rassemblement public au Cameroun. Tous les meetings annoncés, ont été interdits par les autorités, pour risque de trouble à l’ordre public.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici