Partager

Une émission qui s’est clôturée par une question : « Ton équipe idéale pour un five ? » « Je ne prendrais que des légendes, c’est trop dur de faire une équipe avec des joueurs que j’ai côtoyés », a-t-il d’abord lancé. Cinq légendes du jeu donc, actives bien avant Thierry Henry : Diego Maradona, Pelé, Johann Cruyff, Franz Beckenbauer et Michael Laudrup.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Et sur le dernier, Henry a déroulé, dithyrambique : « Je ne comprends pas. S’il y a bien un joueur qui est sous-coté, c’est lui. Ceux qui parlent de football et qui vont en profondeur le reconnaissent à sa juste valeur, mais quasiment personne ne l’évoque quand on demande quel numéro 10 les a le plus marqués. Michael Laudrup était un monstre. Il y a une vidéo sur YouTube, je la regarde au moins deux fois par mois. (Rires.) Pour moi, la plus belle chose dans le football, c’est une passe pour un partenaire qui fait une course vers le gardien. C’était le meilleur 10, et par 10 j’entends celui qui fait jouer son équipe. Trop de joueurs dans l’histoire ont eu le numéro 10 et ne pensent qu’à marquer. Laudrup… mon dieu. Les passes qu’il faisait. Au sol, il brisait deux lignes et c’est comme si la balle ralentissait quand elle voyait l’attaquant. »

C’est vrai que, dit comme ça, une passe de Laudrup pour un but de Pelé, ça file les frissons.


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here