© Reuters
Partager

La déception a été à la hauteur des ambitions affichées dès l’été dernier. Alors que Lionel Messi, en août, avait promis aux supporters catalans de reconquérir l’Europe, le Barça s’est finalement arrêté aux portes de la finale de la Ligue des champions. Une élimination d’autant plus difficile à accepter que les Blaugrana l’avaient emporté 3-0 lors du match aller au Nou Camp. Mais incapable de répondre au rythme imprimé par les Reds à Anfield, les hommes de Ernesto Valverde ont sombré au retour, s’inclinant finalement 4-0.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Auteur d’un doublé lors de la première manche, Lionel Messi a eu beau se démener, l’Argentin étant à l’origine des onze tirs tentés par les Barcelonais, il n’a rien pu faire pour éviter cette élimination historique. Marqué au coup de sifflet final, le quintuple Ballon d’or s’est effondré une fois retrouvée l’intimité du vestiaire. A en croire le Guardian, le natif de Rosario a alors fondu en larmes, ses partenaires se relayant pour le consoler. En vain.

Et les malheurs de Lionel Messi n’allaient pas s’arrêter là. Car après avoir dû se soumettre au traditionnel contrôle antidopage et avoir traversé la zone mixte sans desserrer la mâchoire, l’Argentin a dû constater que le bus barcelonais avait quitté Anfield sans prendre la peine de l’attendre. Et c’est donc flanqué de son homme confiance Pepe Costa qu’il a rallié l’aéroport. Encore détruit moralement.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here