© Starface Nicolas Cage : marié pendant quatre jours, il a enfin divorcé
Partager

Nicolas Cage avait passé une nuit plutôt agitée et bien alcoolisée, le 22 mars dernier. Le lendemain matin, complètement ivres, lui et sa compagne Erika Koike s’étaient mariés à Las Vegas. Ensemble depuis un peu plus d’un an, ils étaient devenus mari et femme sur « un coup de tête », comme l’avait regretté l’acteur. Quatre jours après leur union, celui-ci avait en effet déposé une demande d’annulation du mariage. Dans les documents officiels obtenus par Us Weekly, Nicolas Cage précisait qu’il avait « trop bu » et qu’il n’était pas dans « la capacité de réaliser et de comprendre le réel impact de ses actions ». Afin d’appuyer sa requête, il avait également déclaré qu’Erika Koike ne lui avait pas «totalement dévoilé la nature de sa relation avec une autre personne », et assuré qu’elle avait un « passé criminel » dont il n’avait jusqu’alors pas connaissance.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Durant près de trois mois, Nicolas Cage et Erika Koike sont restés mari et femme aux yeux de la loi. Madame a contesté la demande d’annulation du mariage et même réclamé une pension alimentaire. Bien décidé à ne pas lui verser un centime, l’acteur souhaitait faire invalider leur union. Hélas pour lui, il n’a pas obtenu gain de cause : comme le révèle TMZ, il a dû se contenter d’un divorce. Le 31 mai dernier, le juge du comté de Clark, dans le Nevada, les a officiellement séparés. Mais Nicolas Cage n’ayant pas obtenu l’annulation pure et simple du mariage, une question se pose : le couple avait-il signé un contrat auparavant ? Compte tenu de leur état d’ébriété au moment de se dire « oui », cela serait peu probable. Contacté par TMZ, un porte-parole de Nicolas Cage n’a pas souhaité confirmer si Erika Koike allait recevoir une pension alimentaire ou une compensation financière…


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here