© ABACA Michael Jackson accusé de pédophilie : pourquoi ses sœurs LaToya et Janet ne le défendent plus
Partager
  • 9
    Partages

La famille Jackson a rarement été aussi divisée. Ce jeudi 21 mars, M6 diffusera Leaving Neverland, un documentaire sur les prétendues tendances pédophiles de Michael Jackson. James Safechuck et Wade Robson, deux victimes présumées, raconteront comment le roi de la pop les aurait sexuellement abusés lorsqu’ils étaient enfants. Des témoignages que les héritiers du défunt artiste contestent fermement, au point d’envisager des poursuites judiciaires. « Je trouve que c’est de la manipulation émotionnelle, a notamment déclaré TJ Jackson, l’un des neveux du chanteur. C’est tellement injuste, notre oncle était ce qu’il y a de meilleur. »

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

L’étrange silence de Janet et LaToya Jackson

Mais deux membres très célèbres de la famille Jackson n’ont pas pris la parole. A commencer par Janet, qui aurait tout simplement refusé de défendre publiquement son grand frère. « Tout le monde voulait que Janet publie un communiqué sur le documentaire parce que c’est l’artiste la plus reconnue de la famille après Michael, rapporte une source proche au SunMais Janet ne veut pas aller sur ce terrain-là. Elle ne sait pas ce qu’il s’est réellement passé et considère qu’il n’est pas de son ressort de juger quoi que ce soit. »

LaToya Jackson, la sœur aînée de Michael, n’a pas non plus réagi à la sortie de Leaving Neverland, diffusé aux Etats-Unis en janvier dernier. La sexagénaire avait pourtant fait des révélations fracassantes sur les supposées tendances pédophiles de son frère, dans un entretien accordé à MTV en 1993. Elle affirmait alors qu’une importante somme d’argentavait été versée à Jordy Chandler, une autre victime présumée. « Je dois vous dire que c’est vraiment très dur pour moi. Michael est mon frère et je l’aime beaucoup. Mais je ne veux pas être une collaboratrice silencieuse de ses crimes contre de jeunes enfants innocents », avait-elle confié selon des propos rapportés par le Daily Mail.

Et d’ajouter : « Si je garde le silence, ça signifie que je nourris la culpabilité et l’humiliation que ces enfants ressentent et je pense que c’est injuste. Ces enfants vont être marqués pour le restant de leurs jours et je ne veux pas voir d’autres jeunes enfants innocents affectés de la sorte. » Des propos que LaToya Jackson avait fini par retirer après que sa famille lui a tourné le dos.


Partager
  • 9
    Partages

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here