Fifa_caf les membes du comité de normalisation
Partager

Aquelques heures de la fin du mandat du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Veron Mosengo Omba, directeur du développement des régions Afrique et Caraïbes à la Fifa et Luc Nicola, manager Fifa des associations membres ont fait le déplacement de Yaoundé. Hier soir, au cours d’une conférence de presse, Veron Mosengo Omba annonce la prorogation du mandat dudit comité jusqu’au 31 août 2018.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Une nouvelle période de six mois commence donc dès demain. Dans sa déclaration, l’émissaire de la Fifa confie : «Pour qu’un nouvel exécutif de la Fécafoot soit élu, certains préalables doivent être respectés. Il y a d’abord l’audit fiduciaire, qui doit être fait. Ensuite, il y a la modification de la loi des sports et de l’éducation physique de 2011. On espère que celle-ci sera adoptée à la session de mars prochain».

Pour ce qui est de l’audit fiduciaire, un groupe de deux personnes est déjà à pied d’oeuvre à la Fecafoot. Il s’appesantit sur la période 2013-2017. « Cet audit s’applique dans tous les contextes de comités de normalisation, à l’instar du Mali et du Koweit », a-t-il précisé.

C’est certainement pour parler de cette modification de la loi que Veron Mosengo Omba, ses trois collaborateurs et le Comité de normalisation ont été reçus en audience dans la matinée par le ministre des Sports et de l’Education physique.

Une séance de travail qui s’est déroulée à huis clos. Toujours est-il qu’au cours de son adresse, Veron Mosengo Omba a reconnue «le soutien du ministère des Sports au comité de normalisation pour le redécollage du football camerounais. »

Le responsable de la Fifa a aussi révélé que «le projet de statuts a été relu et retouché à la Fifa. Il est prêt depuis un mois. Ce sont ces statuts qui doivent être validés en assemblée générale au Cameroun, dès que ces préalables sont remplis.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here