La prise en charge des femmes souffrant de cette maladie au Tchad, a connu un progrès ces dernières années grâce à l’implication de la première Dame.
Partager

A l’occasion du mois consacré à ce mal, le ministère de la Santé publique va organiser une campagne gratuite de traitement des femmes porteuses de cette maladie.
Juin 2019, est consacré par l’Organisation mondiale de la Santé comme étant « le mois de la fistule obstétricale ». Au Cameroun, les activités marquant ce mois, vont se résumer en une campagne de traitement gratuit des femmes souffrant de cette pathologie.
C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public le 17 mai par le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie. La campagne aura lieu du 21 au 04 juin 2019, à l’Hôpital Central de Yaoundé. Les personnes et familles désireuses peuvent déjà s’enregistrer au ministère de la Santé publique, en appelant les numéros : 677 01 09 23/670 65 85 34/691 10 24 67.
Il faut noter que la fistule obstétricale se manifeste par un écoulement constant d’urine ou de selles, suite à un accouchement difficile et/ou prolongé. La pathologie touche près de 19 000 femmes camerounaises.
La région de l’Extrême Nord est l’une des plus touchées par cette affection. Même s’il est difficile d’estimer en termes de chiffres le nombre de femmes souffrant de fistules obstétricales dans la zone, la pathologie est bien présente et prend de l’ampleur au fil du temps. Ceci malgré les campagnes de réparation gratuite organisées régulièrement dans la région.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here