Partager

Le chiffre fait froid au dos, mais la réalité est là! Plus de 10 millions de camerounais souffrent de vers intestinaux. Un problème qui touche certes, les adultes, mais surtout les enfants de 5 à 14 ans. Parce que, l’enfant s’auto-infecte en mettant ses doigts à la bouche ou en les léchant. Il peut aussi contaminer son entourage lors de contacts avec la main. La transmission de la maladie se fait par voie buccale par ingestion d’œufs, par l’intermédiaire de doigts souillés, d’objets, de jouets, de tapis, de linge de toilette, de draps etc.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Les vers se retrouvent essentiellement dans certains groupes de personnes (familles, crèches, écoles, internats, hôpitaux, institutions pour enfants handicapés…). Le fait de sucer son pouce est un facteur de risque important.

Comment reconnaître un enfant qui souffre de vers intestinaux?

Lorsque l’infestation par les vers intestinaux est minime, la maladie peut être asymptomatique (sans symptôme). En revanche, en cas de contamination massive, des manifestations sont présentes.

La plus caractéristique est le prurit anal nocturne, c’est-à-dire, des démangeaisons au niveau de l’anus survenant la nuit. Le grattage entraîne des lésions, parfois des hémorragies et une surinfection. D’autres signes sont possibles, mais moins spécifiques : douleurs abdominales, diarrhée, nausées, vomissement.

Chez la fillette, le passage des vers (oxyures) au niveau de la vulve peut provoquer des démangeaisons et une inflammation (vulvovaginite). De même, il peut être responsable d’infections urinaires récidivantes.

Chez la femme, des pertes vaginales (leucorrhées) peuvent apparaître, parfois une vaginite ou même une salpingite (inflammation des trompes utérines).

Parfois, il y a des symptômes inhabituels chez l’enfant. des agitations; des cauchemars; des énurésie dites secondaires( le fait d’uriner sur soi, alors qu’on en a pas l’habitude); les irritations etc.

schémas du mode de contamination des vers intestinaux

Ce qu’il faut (désormais) faire

Selon les spécialistes, il ne faut jamais manger sans se laver les mains. Le rappel parait très élémentaire et pourtant! Il faut toujours veiller à ce que les fruits et végétaux à consommer soient lavés; et éviter de marcher pieds nus. Car il est démontré que le microbe est transporté par la plante des pieds et distribué.

Bien plus, il faut utiliser les latrines et éviter de déféquer en plein air; ne pas déféquer ou uriner dans l’eau; traiter des personnes infectées.

Toutefois, compte tenu du nombre d’enfants infectés au Cameroun en général et dans la région centre en particulier, une campagne d’administration du Mebendazole 500 ou Albendazole 400 aux enfants de 5 ans à 14 ans est en cours jusqu’au mois de novembre. Ces médicaments sont administrés en dose unique, sont efficaces et ne présentent aucun danger pour l’enfants affirment les experts.

Jean Charles Biy’o Ella


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here