Basile Atangana Kouna et Jean William Sollo
Partager

Sa femme est actuellement auditionnée à la police judiciaire. L’ancien directeur général de la Camwater Jean William Sollo est actuellement aux arrêts.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Jean Williams Sollo vient d’être arrêté. En l’absence du Ministre Atangana kouna qui a eu vent et a fuit son domicile, son épouse a été interpellée. La police est à la recherche de l’ex-Ministre de l’eau et de l’énergie.

Lire aussi: Cameroun / Opération Épervier : Trois pour l’enfer ?

Jean Williams Sollo l’ex-Dg de l’Office national du développement des forêts (Onadef) et ex-patron de la CDE est désormais écroué. Son ancien patron est en fuite et est activement recherché sur toute l’étendue du territoire.

Aline Mengue Akono épouse Atangana Kouna, responsable aux ADC nie savoir où son mari se trouve. Cependant nos sources nous indiquent qu’il a confié à ses enfants il y a plusieurs jours qu’il disparaîtra pour un moment et ne donnera plus signe de vie.

Atangana Kouna est actuellement activement recherché. 4 autres anciens responsables sont actuellement détenus avec Jean William Sollo.

Lire aussi: Cameroun / Opération épervier: L’étau se resserre autour de Basile Atangana Kouna.

On se souvient que Monsieur Williams Sollo au moment de la guerre froide entre lui et son patron évoquait l’audit des comptes et états financiers arrêtés les 31 décembre 2003 et 2004, réalisés par le cabinet d’experts d’auditeurs associés Kpmg pour justifier le fait qu’il fallait mettre au arrêts l’ex-ministre Atangana kouna.

Ledit rapport confirmait « … l’existence à cette époque là, d’un réseau de personnes dont l’habileté à travestir les bilans financiers n’avait d’égal que leur dextérité à distraire pour leur compte, des deniers de la Snec. »

Lire aussi: Cameroun / Sérail – Peur dans la cité: Mebe Ngo’o liquide ses bien en prévision d’éventuelles saisines

L’ex-ministre aussi poursuivi dans l’affaire des actions à la Camerounaise des eaux (Cde) ou il est soupçonné d’avoir avec un ancien dauphin déchu acheté la Cde sous des prêtes noms marocains.


Partager

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here