Partager

Le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl) vient de rendre l’âme des suites de maladie. L’on se souvient, ces dernières semaines, à une émission de l’arène diffusée sur Canal 2 international, qu’il se plaignait de ne plus recevoir les moyens financiers pour accomplir sa mission. Chemuta Divine Banda s’est, singulièrement, distingué, ces derniers mois, par le soutien à Maurice Kamto et aux prisonniers du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Ce défenseur des droits de l’homme avait, de surcroît, exigé leur libération, tout autant qu’il avait condamné les exactions liées à la crise anglophone. C’est depuis des années qu’il était à la tête de cette instance.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Paix à l’âme du président de la Cndhl!

Plus d’informations à venir…


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici