OMS/P. Virot Des enfants souffrant de la polio dans un centre de recherche à Delhi, en Inde.
Partager

Alors qu’on croyait avoir fini definitivement avec la poliomyélite au Cameroun, voici qu’un communiqué du ministre de la santé vient refroidir les espoirs.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

 » Le ministre de la santé publique porte à l’attention de l’opinion nationale et internationale de la survenue d’une nouvelle épidemie de poliomyélite, suite à la confirmation d’un cas de poliovirus de Type 2, détecté dans les prélèvements effectués dans l’environnement à Mada région de l’extreme-nord. » Cette situation ajoute le patron de la santé, « constitue une urgence de santé publique de portée internationale et un risque élévé de propagation du virus susceptible de compromettre les progrès dejà accomplis dans l’éradication de cette maladie ».

Riposte urgente

Pour éviter la propation de cette épidemie très dangereuse, le gouvernement camerounais assure avoir dejà pris des mesures pour une investigation profonde et de l’organisation de la campagne de vaccination de riposte. L’objectif étant de stoper dans les 90 jours, la transmission du virus au sein de la population.

Comment se transmet la polio?

Le poliovirus sauvage (PVS) pénètre dans l’organisme par la bouche, dans l’eau ou les aliments qui ont été contaminés par les matières fécales d’un sujet infecté. Le virus se multiplie dans les intestins et il est excrété dans les selles du sujet infecté, par lesquelles il peut se transmettre de nouveau.

Quels en sont les symptômes?

Les premiers symptômes sont:

  • la fièvre;
  • la fatigue;
  • des céphalées;
  • des vomissements;
  • une raideur dans la nuque;
  • des douleurs dans les membres.

Qui risque de l’attraper?

La poliomyélite touche principalement les enfants de moins de 5 ans.

Quelles en sont les conséquences?

Les conséquences de la poliomyélite sont les suivantes:

  • Une infection sur 200 se solde par une paralysie irréversible (des jambes, en général).
  • Parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

Existe-t-il un traitement?

Non, il n’y a pas de traitement contre la poliomyélite. Il est seulement possible de la prévenir par la vaccination. Il existe un vaccin sûr et efficace: le vaccin antipoliomyélitique oral (VPO). Le VPO est un outil essentiel pour protéger les enfants contre la poliomyélite. Administré à plusieurs reprises, il leur confère une protection à vie.


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here