Partager

L’animateur de l’émission “Embouteillage” et chef de chaîne de “Amplitude Fm” vient d’être écroué dans les geôles du principal pénitencier de Yaoundé. C’est le 17 janvier 2020 qu’il a été interpellé et conduit au Sed (Secrétariat d’Etat à la défense). L’épouse du directeur du cabinet civil de la présidence de la République, Martin Mvondo Ayolo, a déposé une plainte contre M. Zogo ces dernières semaines. Quatre motifs figurent dans le dossier d’inculpation: diffamation; injures; chantage et cyber criminalité.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Malgré la rédaction de la lettre d’excuses par le prévenu, lettre parvenue le 18 janvier 2020 à l’époux de Mvondo Ayolo, Zogo n’a pu recouvrer sa liberté. Certaines langues font, d’ailleurs, savoir que c’est cette lettre d’excuses qui est présentée comme un aveu de culpabilité de l’homme de média. Dans cette lettre d’excuses, Zogo a fait amende honorable au Dcc de la présidence de la République, en même temps qu’à l’épouse, qui avait été attaquée dans la tranche d’émission dénommée “Embouteillage”.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici