Home Société Afrique Cameroun > Grand bandistisme: Affrontements entre bandes armées à bord de motos

Cameroun > Grand bandistisme: Affrontements entre bandes armées à bord de motos

Des violents affrontement ont eu lieu à Douala, au quartier New-Bell, samedi soir. Ils ont opposé des bandes de jeunes. L’un des groupes étaient constitués de hors-la-loi pour le moment non-identifiés.

1361
0
Partager

Ces individus, que l’on pourrait qualifié de malfaiteurs, ont pris d’assaut la ville. Selon un témoins des témoins de la scène: “Ce que j’ai vu hier me donne froid dans le dos. Dans une capitale économique, ce type de comportement  est inadmissible.
Les premières explications que j’ai eu les jeunes du quartier Makia se plaignent des nigérians et autre étrangers, mais par contre moi j’ai vu des voyous fermant tes les boutiques au passage, menaçant les citoyens qu’il croisent en et se dirigeant vers les quartiers Akwa et bali. Je sais pas si c’est la-bas qu’on trouve les ressortissants du Nigeria!!!? 
Bali et Akwa regorgent de quelques ressortissants nigérians… Dans la zone de kayo Élie et en remontant la douche municipale, ancien cinéma Berliz et la zone de Douala bar qui va jusqu’à Ngodi”, témoigne un riverain.
Ces bandes, à bord de moto, détenaient des armes blanches dont des machettes et des poignards. Selon notre sources: “ces scènes assez incompréhensibles pour un camerounais qui connais un peu La villa de Douala. Mais ce que je veux comprendre c’est le motif de la révolte… Pour une fois, Equinoxe TV n’a pas pu recouper l’info à temps.
J’espère que ce n’est pas un nouveau modèle de pillage que les gars veulent développer partout sous le couvert des conflits intercommunautaires.
 J’ai bien peur qu’on fasse face à ce phénomène. Mais je pense qu’il n’y a pas un réel problème. Ce doit être une bande de voyous qui cherche à créer un point d’achoppement à Douala… et en profiter pour piller”, rassure notre témoins.
Pour ce dernier, “le dynamisme des nigérians en matière de commerce est redoutable dans la ville de Douala. Ils sont sur tous les domaines et dament le pion à l’ensemble constitué par les autres commerçant y compris les bamiléké et les haoussa (bref les nordistes)
Donc comme ils ont l’argent, ils dominent le commerce, même les femmes sont à leurs pieds. Ce qui pourrait déranger les autres… Même au niveau des loyers ils payent mieux.
 Il faut creuser pour voir s’il n’y a pas eu un incident particulier quelque part entre un nigérian et les gars de New-bell car même dans le banditisme ils restent champion.
Ce qui me fait peur c’est que cette révolte soit reprise pour créer une grande émeute, voire pire. et ce seront encore les innocents qui vont payer“, conclut-il

Les forces de l’ordre alertées de la situation ont pris en chasse les bandes de jeunes en question. C’est le commandant de la légion de gendarmerie du littoral qui a coordonné la riposte.

Pendant de longs moments, ces bandes ont crée la panique, suscitant la peur auprès des populations.
la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Contenu protégé !!