Un Mineur en plein action à Esékà, Cameroun
Partager

De nombreuses exploitations minières, notamment celles spécialisées dans l’extraction de l’or ne respectent pas l’environnement. Dodo Ndoke, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique en a fait l’amer constat lors de la visite de travail qu’il a effectuée du 20 au 24 août 2019 dans les principales exploitations minières de la Région de l’Est. Lors de cette descente sur le terrain, Dodo Ndoke a pu se rendre compte que ce sont essentiellement celles appartenant aux expatriés chinois et coréens qui sont les plus polluantes.Pour extraire l’or, ces derniers utilisent un procédé qu’on appelle la «Cyanuration». Le trihebdomadaire Essingan en kiosque ce lundi 02 septembre 2019 explique qu’«après le concassage des minerais, on l’immerge dans une solution de cyanure alcalin condensant l’or au fond d’une cuve. l’amalgamation qui suit utilise le mercure pour récupérer l’or». Un procédé extrêmement polluant et toxique renseignent nos confrères.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

En dehors de la cyanuration, Le ministre des mines a également inscrit l’exploitation minière semi-mécanisée au registre des méthodes d’extraction nocives pour l’environnement. Et pour cause, cette dernière engendre de nombreuses conséquences. Notamment l’abandon des puits miniers, la perturbation du réseau des cours d’eau, la destruction des forêts, la délocalisation des villages, l’occupation des terres ancestrales etc. En outre, le journal que dirige Marie Robert Eloundou précise que «pour assurer une rentabilité immédiate et maximale. Les Exploitants miniers de cette région utilisent les moyens les plus polluants et dévastateur de l’environnement pour obtenir le précieux sésame»

C’est au vu de ce qui précède , que par une décision datée du 28 août 2019, Dodo Ndoke a décidé d’interdire «toutes activités d’exploitation minière artisanale semi-mécanisée sur les lits des cours d’eau par l’usage des moyens mécaniques, l’usage ou le déversement dans les cours d’eau des produits chimiques nocifs utilisés pour le traitement des minerais, notamment le mercure et le cyanure».


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here