Partager

En image, on aperçoit Sasha Obama, la fille de l’ancien président des États-unis, exerçant un job d’été alors que son père était encore à la tête de la première puissance mondiale.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

On peut aussi voir Brenda Biya, la fille du président d’un pays pauvre, très endetté d’Afrique centrale, extirpée il y a quelques années de Los Angeles dans les conditions que personne n’ignore pour être recyclée dans l’école nationale d’administration locale, qu’elle fréquente visiblement à partir de Dubaï en dilapidant les maigres deniers publics de cette République bananière complètement ruinée, sous la menace de sanctions économiques des États-unis.

Triste pour cette gamine, à l’image du Cameroun d’aujourd’hui! Et que dire, lorsqu’on imagine que Brenda n’est que la face visible de l’iceberg. Plusieurs autres progénitures des vieilles pontes du régime actuel en font autant, voir plus plus.

Il existe dans des villages à moins de 100 kilomètres de Yaoundé des enfants qui manques à manger. Qui ne peuvent pas aller à l’école encore moins se soigner. On a d’ailleurs vu des reportages sur Equinoxe Tv,  à la veille de la rentrée scolaire, présentant l’état inqualifiable de plusieurs écoles à travers le Cameroun.

Ces enfants à la merci de reptiles de toutes sortes sont-ils moins camerounais que Brenda dont on ne sait même dans quel lycée elle a obtenu son Baccalauréat pour être imposée à l’Enam? Les enfant de voleurs de la République sont-ils plus camerounais que ceux qui dorment actuellement à la belle étoile à Bafoussam ou ceux qui sont violés et tués chaque jour par les combattants sécessionnistes ?

Peuple camerounais! Regardons nous dans les yeux! Réveillons nous. Arrêtons avec le charlatanisme… Car, tout ceci n’empêchera pas  des courtisans de continuer de défendre cet indéfendable et honteuse cause en plaider désespérément pour le maintien de cet état de choses contre quelques intérêts égoïstes.

Iliassou Chirac Kpoumié, Journaliste Éditorialiste, Directeur de publication panorama papers

Pour ne pas nous perdre, rappelons que Sasha Obama est de mère et de père avocats et tous deux enseignants d’universités américaines et dans le monde.

Quelqu’un a-t-il une idée sur la dernière école qu’aurait fréquenté la mère de Brenda? Bon, c’était juste une petite parenthèse… Bon week-end à tous au pays de oncle Mvondo!


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here