Fecafoot, siège de la fédération camerounaise de football
Partager

Pour certains, le président de la ligue professionnelle de football refuse de prendre part à ces assises qui s’apparente à un énième coup monté pour le mettre à la porte.

Seidou Mbombo Njoya entend, d’après les mêmes sources, le remplacer par un Comité de Gestion Provisoire tandis que les proches de Pierre Semengue affirment qu’il travaille à mettre en place, un projet de développement du football professionnel au Cameroun.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

L’un des présidents de club, qui a pris part aux travaux et qui n’a pas voulu que son nom soit cité, explique que : « le Général Pierre Semengue découvre le projet d’ordre du jour, alors qu’il entre dans la salle des travaux. Et pourtant, il occupe des postes stratégiques : président de la Ligue de Football Professionnel, Vice-président, membre du comité exécutif, membre du Comité d’urgence de la Fecafoot. Nous pensons qu’il s’agit d’une pratique peu orthodoxe, pernicieuse et qu’on doit condamner avec la dernière énergie…Elle n’honore pas le football camerounais et, c’est regrettable… ».

Les rapports entre le général Pierre Semengue et les responsables de la Fédération Camerounaise de Football a toujours été entachée de scandales et, ce sont les acteurs principaux de  cette discipline sportive qui en subissent les conséquences immédiates. Désorganisation, problèmes de primes, scandales autour de la vente des joueurs… ».

La réaction de celui dont on loue la rectitude morale et le refus du flou, est attendue dans les prochaines heures.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here