Les pieds enchaînés de Valentin Tchinda, père de 04 enfants, pousseur au Marché Mboppi de Douala.
Partager

Dans l’après-midi du 08 septembre 2019, Monsieur Valentin Tchinda, père de 04 enfants, pousseur au Marché Mboppi de Douala depuis 30 ans, a été victime d’une bavure policière. Le chef de poste de police a logé une balle dans sa jambe droite. Pris de panique, il l’a transporté aux urgences de l’hôpital Laquintinie de Douala et a pris soins d’informer sa famille que leur frère a été victime d’un accident de circulation.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Depuis le 08 septembre, il est fortement enchainé sur le lit 56, Salle N°3, chirurgie B, sans soins (03 perfusions en 01 mois) malgré la mobilisation de sa famille. La balle continue de faire ses effets sur son corps et il risque perdre Définitivement sa jambe droite du fait d’une négligence médicale.
Mandela Center International a dépêché une équipe sur les lieux ce jour pour constater la dégradation alarmante de l’état de santé de ce citoyen camerounais.
Mandela Center International tiendra le Gouvernement camerounais entièrement responsable de tout ce qui pourrait arriver à Monsieur Valentin Tchinda.

Les pieds enchaînés de Valentin Tchinda, père de 04 enfants, pousseur au Marché Mboppi de Douala.

En attendant la mobilisation générale, le Ministre de la Santé publique, le Ministre d’Etat chargé de la Justice, garde des Sceaux et le Délégué Général à la Sureté Nationale ont été saisis en urgence.
Une plainte sera diligentée dans les prochains jours contre le chef de poste de police du marché Mboppi et l’Etat du Cameroun et contre l’hôpital Laquintinie de Douala.
Un communiqué suivra dans les prochaines heures.
Fait à Yaoundé, le 07 octobre 2019
Le Secrétaire Exécutif Permanent


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here