Bouba Aboubakar, le régional Udc de l'Est avec résidence dans la ville de Bertoua.
Partager

Lors du défilé, le Commissaire central de la Ville de Bertoua, le Commissaire principal, Aboubakar a ordonné aux éléments du commissariat sous ses ordres d’arracher avec une violence inouïe, le drapeau de L’Udc. A la fin du défilé, le coordinateur régional de l’Udc a été entendu par le commissaire central qui après l’interrogatoire a refusé de restituer le drapeau de L’Udc sous prétexte qu’il devrait d’abord se référer a sa hiérarchie!

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Lors de l’interrogatoire, le coordonnateur de L’Udc, monsieur Bouba Aboubakar a rappelé au commissaire que si le Rdpc peut défiler avec le drapeau de ce parti, l’Udc a également le même droit. Étant donné que cela n’a posé aucun problème au boulevard du 20 Mai à Yaoundé! L’interdiction de défiler avec le drapeau de l’Udc et le drapeau du Cameroun n’avait aucun fondement légal.

Le coordinateur de l’Udc a par ailleurs brandit les photos des défilés des années précédentes où le drapeau de L’Udc n’a jamais posé un problème.

L’Udc condamne fermement ce genre de violence irresponsable dans un contexte où le pays traverse des moments extrêmement difficiles. On ne peut pas prétendre célébrer une fête de l’unité et se livrer à ce genre de violence contre une formation politique républicaine. Les responsables chargés d’assurer l’ordre et la sécurité publique doivent éviter de se dresser automatiquement contre les formations politiques de l’opposition. De tels incidents n’honorent pas notre pays. Dieu merci le coordonnateur de L’Udc à Bertoua n’a pas été détenu.

C’est aussi cela l’Udc. L’occupation du terrain partout sur le territoire Camerounais. Ceux qui ont l’habitude de taxer l’Udc de parti départemental ou de parti des Bamum doivent se  demander comment ont fait pour violenter les militants de L’Udc à Bertoua et vendre aux Camerounais le mensonge selon lequel l’Udc n’est présent que dans le Noun. Ce 20 Mai a démontré la présence de l’Udc partout sur le territoire national que ce soit dans la vallée du Ntem où M. Amza Moctar a fait une descente musclée pour s’assurer de la suprématie de L’Udc à Kyossi, Olamze, Ambam et Man. C’était aussi la même effervescence à Yaoundé et à Douala.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here