Sisiku Ayuk Tambe et ses principaux lieutenants --Image archives-
Partager

Leur combat est tout autre, prétend – il : « Mon conseil et moi avons toujours œuvré pour permettre aux habitants du Nord Ouest et du Sud Ouest de  retrouver leur souveraineté. C’est la raison pour laquelle nous tenons à créer notre propre état : l’ambazonie… ».

Plus loin, l’homme qui croupit actuellement à la prison principale de kodengui, condamné à perpétuité prétend que : le Chef de l’Etat Paul Biya a déclaré la guerre aux régions anglophones, via  sa déclaration de novembre 2017, à son retour de Côte d’Ivoire… ».

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Un dialogue sous pression ?

C’est du moins l’avis de ceux qui soutiennent l’idée de sécession et affirment mordicus que le Président de la République s’est empressé de donner une date, alors que pour le moment, aucune modalité de participation n’est clairement définie.

Et, selon Ayuk Tabe, « ceux qui demandent à Paul Biya d’organiser le dialogue en ce mois de septembre, veulent se racheter. Ce d’autant plus que c’est en  Décembre prochain que les nations unies organisent le délibérer sur la Crise anglophone… ».


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here