Partager

C’est une foule immense avec des cris de joie des populations, qui a accueilli le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Mieux que ce que l’on aurait pu imaginer, Maurice Kamto a été accueilli comme un roi à Bafoussam ce 07 novembre 2019. C’est dans des villages situées à des kilomètres de la capitale de la région de l’Ouest, que celui qui est arrivé 2e aux récentes élections présidentielles d’octobre 2018, a commencé à voir les couleurs de tout l’arsenal humanitaire qui a été déployé pour lui souhaiter la bienvenue.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Son premier arrêt c’était à Makénéné, une ville pont entre la région du Centre et celle de l’Ouest. Pour les habitués de cet axe routier, l’arrêt est obligatoire à cet endroit pour permettre aux voyageurs qui sont partis depuis la capitale, de se ressourcer avant de continuer le voyage. C’est ici qu’il a alors reçu les premières bénédictions de son voyage. Deuxième arrêt. Tonga. Arrondissement situé à quelques kilomètres de Makénéné et reconnu pour le commerce de la viande de brousse qui s’y effectue, c’est là que Maurice Kamto a respiré sa première bouffée d’air pure qui se dégage du feuillage vert de l’Ouest et a, par la même occasion partagé la joie de tous ceux qui sont venus le voir de visu.

Mais là ce n’était que le début parce que c’est à l’entrée de la ville de Bafoussam que l’on a vu envrion 20.000 personnes (hommes, femmes et enfants) à pied pour d’aucuns, à motos pour certains et à voitures pour les autres, courir tout le long du cortège kilométrique de Maurice Kamto pour lui exprimer leur soutien inconditionnel et indéfectible. Dans la foule, les populations scandent de concert <<Kamto président, Kamto président>>. Chose curieuse c’est que même les élèves sont sortis de leurs salles de classe pour venir applaudir le passage de celui qu’ils considèrent eux aussi comme <<le président élu du Cameroun>>. Malgré les embouteillages, et la circulation qui se faisait à pas de tortue, le Pr agrégé en droit public, a finalement réussi à aller se reccueillir à Gouache pour rendre un dernier hommage aux victimes du glissement de terrain qui a fait 42 morts dans la nuit du 28 au 29 octobre dernier. Cette démonstration de force de Maurice Kamto vient certainement rendre caduque les déclarations de ceux qui pensaient que <<l’Ouest avait tourné le dos à Maurice Kamto>>. Peut être finalement l’Ouest lui a plutôt tourné le ventre cette fois ci.


Partager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here