14.4 C
Atlanta, États - Unis
lun, 06 Avr 2020
Accueil Santé Afrique Cameroun > Décès de Me Sylvain Souop: Des résultats de l’enquête déjà...

Cameroun > Décès de Me Sylvain Souop: Des résultats de l’enquête déjà disponible

L’Ordre des Médecins réserve la primeur de son rapport au ministre de la Santé tandis que l’ordre des avocats enquête toujours

1721
0
Partager

Le décès de Me Sylvain Souop, avocat au Barreau du Cameroun et conseil du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), le 16 janvier 2020 soulève des interrogations. Survenu au Centre des Urgences de Yaoundé (Cury), il avait suscité l’émoi collectif au sein de sa corporation mais également au sein du corps médical.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Pour rappel, l’avocat du Mrc est décédé le 16 janvier dernier à Yaoundé, quatre jours après un accident de la circulation à l’entrée de la ville de Bafoussam. Pourtant, il avait une simple fracture du bras droit sans gravité.

Un communiqué de presse a été rendu public le 14 février 2020, sur les circonstances de la mort du l’homme de droit. L’Ordre National des Médecins du Cameroun (Onmc) avait alors décidé de mettre sur pied une Commission Ad Hoc indépendante, chargée de faire la lumière, au plan technique, éthique et déontologique sur les circonstances ayant entouré le décès de Maitre Sylvain Souop.

Ils n’ont cependant pas pu réaliser une autopsie sur la dépouille de Me Sylvain Souop, aux fins d’élucider les circonstances de son décès mais les Médecins indiquent qu’ils vont produire un rapport, destiné au seul ministre de la Santé Publique (Minsante), Malachie Manaouda, qui l’en avait commandé.
Dans un communiqué rendu public le 14 février dernier, dans lequel elle fait état des difficultés rencontrées durant sa mission, en l’occurrence avec la famille du défunt, l’Onmc explique : «Les conseils de la famille du regretté disparu ont interdit certaines investigations qui auraient pu être pourtant souhaitables (notamment à l’accès à la dépouille mortelle du défunt), ainsi que toute communication ayant trait à son dossier medical»
Les manquements lors de la prise en charge du regretté avocat au Cury ont été reconnu par l,’ordre qui indique qu’ils feront l’objet d’une analyse minutieuse, afin d’établir les responsabilités des personnes impliquées dans ce drame, et d’en tirer les conséquences.

Par ailleurs, l’Ordre National des Avocats a également ouvert une enquête pour définir les véritables causes du décès de leur confrère.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Contenu protégé !!