Jacque Fame Ndongo, Ministre de l'enseignement supérieur
Partager

Dans un communiqué parvenu à la rédaction centrale de “panoramapapers” ce lundi, 13 mai 2019, le Syndicat des ensignants du supérieur (Synes) dénonce le retard du payement et le non-payement des prestations académiques susceptibles de conduire à de nouvelles grèves au sein des campus universitaires.
Le Synes, par le truchement de Benjamin Ngounou Ngatcha, Secrétaire général dudit syndicat, décrie, dans la même veine, le non-payement, jusqu’à ce jour, de la première tranche de la prime de la modernisation de la recherche de l’année 2019 nonobstant le récent récent communiqué du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup) du jeudi, 9 mai 2019, paru dans l’édition de vendredi, 10 mai 2019 de “Cameroon tribune”. Dans ce communiqué, le chancelier des ordres académiques fait, pourtant, état “du payement, par virement, de l’allocation relative au compte d’affectation spéciale pour la modernisation de la recherche universitaire, créée par le Chef de l’Etat, le 8 avril 2009, et correspondant au premier trimestre de l’exercice 2019. Jacques Fame Ndongo fait aussi savoir que le payement a débuté le 9 mai 2019 auprès des banques de domiciliation des comptes des enseignants concernés par ce paiement.
Or, selon le Secrétaire général du Synes, Benjamin Ngounou Ngatcha, qui a fait publier, le 19 avril 2019, un préavis du mot d’ordre de grève, “les enseignants des Universités d’Etat sont invités, au cas où le payement de la prime du premier trimestre ne serait pas effectif pour tous avant le début des jeux universitaires le 4 mai 2019, à une mobilisation générale et à observer, à partir du lundi, 13 mai 2019 dès 7h et 30mn, une grève de trois jours renouvelables par tacite reconduction avec cessation de toutes les activités académiques-enseignements; travaux pratiques; travaux dirigés; évaluations; corrections; jurys des examens et des soutenances de Master et de Doctorat-.
En rappel, la prime de la modernisation du premier trimestre, dont Jacques Fame Ndongo a enclenché le payement par virement du ministère des Finances le 9 mai 2019, devait être payée depuis le mois de mars 2019. “D’après Herman Doualan, Secrétaire général du Synes, branche de l’Université de Yaoundé 1, seuls les enseignants, dont les noms commencent par la lettre “N” affirment avoir perçu cette prime. D’autres sont frustrés parce que n’ayant rien perçu” C’est justement le cas de ce syndicaliste qui exprime, d’ailleurs, son ras-le-bol après avoir été joint au téléphone ce matin. Pour cet enseignement en Faculté de Sciences, “le fait, pour le Minesup, de payer une partie des enseignants est une tactique de désamorcer la grève prévue ce lundi, 13 mai 2019 dans l’ensemble des Universités d’Etat du Cameroun”. Et lorsque le chancelier des ordres académiques actionne le levier du payement, le Sg du Synes lève, par complicité, le mot d’ordre de grève. Depuis environ un an demi, des enseignants du supérieur font grève avant d’être payés.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here