28.1 C
Atlanta, États - Unis
jeu, 27 Juin 2019
Accueil Politique Afrique Cameroun > Crise anglophone: neuf Ong saisissent le conseil de sécurité de...

Cameroun > Crise anglophone: neuf Ong saisissent le conseil de sécurité de l’onu

A travers une lettre ouverte, cesorganisations non gouvernementales demandent au gendarme mondial de frapper du point sur la table en inscrivant officiellement la question du Cameroun à l’ordre du jour de son agenda.

257
0
Mancho Bibixy en route pour le tribunal militaire, l'un des prisoniers de la crise anglophone-- Image archive-
Partager

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Séparatistes armés neutralisés

« Sans action rapide du conseil de sécurité de l’onu , la situation en zone anglophone du Cameroun risque d’empirer. »
C’est sur ce levier qu’Amnesty International, Human Rights Watch, Centre mondial pour la responsabilité de protéger, Action des chrétiens pour l’abolition de la torture, Comité pour la protection des journalistes (CPJ), Nouveaux droits de l’homme au Cameroun (NDH – Cameroun), Organisation mondiale contre la torture, Église presbytérienne (États-Unis) et Réseau des défenseurs des droits de l’homme en Afrique centrales’appuient pour appeler à une intervention de l’onu ay cameroun.

Les neuf Ong toutes spécialisées dans les droits humains reviennent tout d’abord aux origines de cette crise qui aujourd’hui a fait plus de 1800 morts, selon l’International Crisis group. Les régions anglophones du Camerounsont en crise depuis la fin de l’année 2016, lorsque des avocats, des étudiants et des enseignants anglophones ont commencé à protester contre ce qu’ils considéraient comme leur sous-représentation et leur marginalisation culturelle par le gouvernement central. En réponse disent les neuf organisations « les forces de sécurité gouvernementales ont usé de la torture et détenir au sécret les personnes soupçonnée d’être sécessionnistes, tandis que des séparatistes armés ont tué, torturé et enlevé des dizaines de personnes ».


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

error: Contenu protégé !!