Ni John Fru Ndi, Président du Sdf
Partager

Le parti de Ni Jhon Fru Ndi serait-il revenu sur sa décision relative à sa participation  à la célébration de la fête nationale du 20 mai ? Contrairement à l’engagement de la représentation du parti pour la région du centre, la direction nationale du Sdf annonce sa non-participation au défilé marquant la célébration de l’État unitaire, le 20 mai prochain.
La décision du parti est contenue dans un communiqué signé et rendu public ce 7 mai 2019, par le député Joshua Osih, vice-président national du

Lire le communiqué du Sdf.
la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Social Democratic Front. Dans l’adresse rédigée en anglais et français, l’homme politique arrivé en 4e position à la présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun, indique qu’« un côté du visage ne peut pas sourire, pendant que l’autre côté pleure ». Pour le Sdf, il n’est donc pas question que ses militants prennent part aux festivités du 20 mai pendant que leurs compatriotes des zones anglophones, de l’extrême nord et de l’est souffrent et périssent du fait des différentes crises sécuritaires qui tardent toujours à être pacifiquement résolues, ceci malgré les différents appels au dialogue formulés tant au niveau national qu’au niveau international.
En revanche, Joshua Osih rappelle aux structures du parti de la balance que les activités marquant le 29e anniversaire du parti le 26 mai 2019 seront par contre observées sur toute l’étendue du territoire national.
Ce boycott annoncé par le Sdf est consécutif à celui de la Mrc de Maurice Kamto, annoncé il y a une semaine. Ces boycotts feront certainement tâche d’huile, dans la mesure où le Mrc et le Sdf constituent les deux principales formations politiques de l’opposition camerounaise. Un élément de poids, qui pourrait davantage décrédibiliser le régime de Yaoundé aux yeux d’une communauté internationale, très préoccupé par la situation sociopolitique au Cameroun.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here