Un patient souffrant de diabète accompagné par sa sœur dans un hôpital de Kinshasa, en République démocratique du Congo, en octobre 2006. Finbarr O'Reilly / REUTERS-- Image d'illustration-
Partager

Les patients par millier sont partis de Mbalmayo, Zoetele, Sangmelima et de tous les coins de l’arrondissement de Bengbis pour bénéficier de cette grâce. Ici les consultations constituent une étape préalable avant les opérations chirurgicales. Chez plusieurs patients c’est une opération de tous les espoirs.

la RTS, la radio des majors. Notre radio partenaire, fête ses 20 ans de service public

Pour Cyriaque Koumba “ce sera la troisième fois consécutive que je me fais opérer la mâchoire et là j’espère que cette fois sera la bonne”.

Maladies de la vue, hernies, problèmes gynécologique et autres ces patients souffrent de diverses pathologies récurrentes en zone rurale. Mais leurs souffrances sont apaisées depuis quelques années grâce à la solidarité agissante de l’élite locale en synergie avec une ONG espagnole et l’Eglise catholique romaine.

Pour le docteur Gervais Zang elite de Bengbis “nous avons organisé des campagnes de sensibilisation au terme desquelles nous avons sélectionné des malades qui ont besoin vraiment d’être opérés”.

Pour ces patients accéder à ces soins de santé n’est pas toujours évident.Cette campagne est donc pour eux une véritable aubaine. De quoi vaincre la maladie et retrouver le sourire même quand le nerf de la guerre se fait rare dans l’arrière pays.


Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here