PARTAGER
Jacques Yoki Onana, Maire de la Commune d'arrondissement de Yaoundé Vlème

Dans une correspondance adressée ce soir (mardi, 8 janvier 2019) à Saint Eloi Bidoung et ses pairs, dont l’objet est relatif à leur avis d’arrêt de travail, Jacques Yoki Onana fait savoir que le problème du non-payement des indemnités de fonction, des cinq trimestres non-payés de carburant et des reliquats des frais de session des conseillers municipaux n’émane pas de lui.

“Par souci de clarté, il convient de rappeler qu’ayant toujours ordonné, en temps et en heure,le paiement de vos indemnités, le problème à l’origine de votre mécontentement ne se trouve pas au niveau du maire que je suis”. C’est le discours de franchise et de sincérité que tient le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé VIème suite à l’adresse d’une correspondance de ses proches collaborateurs, relative à l’arrêt de travail entamée ce mardi, 8 janvier 2019. Le patron de la mairie de Yaoundé VI précise, en effet, que qu’il ne trahit aucun secret, en faisant savoir que lui-même est victime des mêmes récriminations. Toute chose “qui est, ajoute-t-il, la conséquence d’un dysfonctionnement inadmissible de la chaîne de dépense interne de la commune”.

 Yoki Onana remarque, tout de même, qu’en dépit de la décision de l’observation d’un débrayage par ses adjoints, il “note, avec intérêt et satisfaction, qu’ils ont, par devoir patriotique et dans l’intérêt supérieur des populations de l’arrondissement, effectivement honoré l’agenda des engagements de la commune vis-à-vis des usagers par leur présence effective au poste”. Le chef de l’exécutif communal les invite, d’ailleurs, à perséverer dans cette voie. Yoki Onana s’engage alors, dans l’esprit de dialogue, à travailler, de concert avec les autorités tutélaires, afin qu’une solution urgente et définitive soit trouvée à cette contingence liée à la paralysie fonctionnelle manifestement planifiée pour saper les efforts de maintien d’un climat social apaisé au sein de cette institution.

Le maire de Yaoundé VI a participé, ce jour, à une concertation avec le ministre de la Décentralisation et du Développement local et le Sous-préfet de cet espace territorial dans l’optique de régler ce désagrément, qui date tant le maire et ses adjoints ne touchent pas leurs indemnités en fonction et leurs frais de carburant depuis plusieurs mois. Ce qui empiète sur le fonctionnement des activités de cette commune. YoKi Onana appelle, in fine, la tutelle des receveurs municipaux à faire preuve de diligence et de rigueur dans la régularisation liée au payement des indemnités des maire et adjoints en fonction au risque d’entraver le déroulement du chronogramme d’activités de cette commune. Aussi émet-il le voeu que l’on revoit les lois sur la Décentralisation tant il y a, de temps en temps, des pesanteurs, des forces d’inertie et des goulots d’étranglement qui se vautrent dans le fonctionnement des communes d’arrondissement parallèlement à celui de la communauté urbaine de Yaoundé.

Share Button

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here