PARTAGER
Konan Kouadio Siméon (Kks), candidat malheureux aux dernières élections présidentielles

Selon une source hospitalière, la journée du vendredi 9 novembre, l’on a enregistré plusieurs décès au centre hospitalier et universitaire (Chu) de Cocody. Un constat aussi amer dans d’autres Chu et établissements sanitaires.

Dans une note transmise hier vendredi soir à PanoramaPapers, Konan Kouadio Siméon (Kks), candidat malheureux aux dernières élections présidentielles interpelle le pouvoir d’Abidjan. Pour Kks, cette situation aux conséquences humaines si lourdes est inacceptable et doit cesser urgemment.
“En exprimant tout mon soutien et ma sympathie aux populations en détresse, j’en appelle instamment au gouvernement, à prendre résolument et de toute urgence, sur la base du dialogue et de la négociation, toutes les actions et mesures appropriées et nécessaires pour le retour à la normale dans ce service public vital pour nos populations, et cela, sans ego ni orgueil” a-t-il indiqué

Konan Kouadio Siméon a demandé également à la coordination des syndicats du secteur de santé (Coordisanté), à faire preuve d’humanisme, d’amour et de compassion vis-à-vis des concitoyens et de la patrie en étudiant avec responsabilité et bienveillance les propositions du gouvernement pour une résolution progressive des questions posées.

Des éléments de force de l’odre, sur les lieux de grève.

Pour le président d’Initiatives Pour la Paix en Côte d’Ivoire (Ippci), pendant que les usagers des chu, hôpitaux et centres de santé à travers le territoire national caressaient le secret espoir d’un accord entre grévistes et gouvernement pour la fin du calvaire, nous assistons plutôt à un durcissement du mouvement, allant jusqu’à la suppression du service minimum, suite à l’arrestation de certains responsables.

Pour rappel, depuis le lundi 5 novembre dernier les agents du secteur de la santé sont en grève. Un mouvement largement suivi à Abidjan et à l’intérieur du pays. Ils réclament le paiement aux personnels soignant de 150 points d’indices, l’octroie de logement à tout le personnel soignant et administratif, la revalorisation du taux de prime d’intéressement du secteur santé payable par trimestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here