PARTAGER
L'ancien bras droit de Laurent Gbagbo qui a éprouvé le Fpi.

Marcel Gossio qui ne souffrait d’aucune maladie est décédé après un petit malaise, apprend-on de sources proches de la famille.C’est une nouvelle triste pour le monde politique en Côte d’Ivoire.

Un arrêt cardiaque, selon les premiers témoignages. Ce baron du Fpi qui a contribué à implanter le parti, dans la région du Cavally, était un pilier du système Gbagbo. Proche de ce dernier, il était parti en exil, avant de rentrer au pays et de rallier le camp Affi.

Réputé affable et ouvert, Gossio décède brutalement. Sa mort intervient un mois et demi après le décès brutal et dans des conditions similaires, du professeur de cardiologie, pilier du Fpi, dans la région des 3A, Raymond Abouo N’Dori. Ce dernier était mort d’un arrêt cardiaque.

La dernière apparition publique de Marcel Gossio remonte à ce samedi 20 octobre, à la cérémonie d’inhumation de Raymond Abouo N’Dori, son ami. Marcel Gossio était parmi les personnalités pro-Gbagbo visées par des sanctions financières. Après l’amnistie des 800, ses comptes bancaires gelés à Abidjan, ont été dégelés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here